- Qu’est-ce qu’un cancer de la tête et du cou ?  
- Comment le cancer survient-il ?
- Quelles sont les causes des cancers de la tête et du cou ?  
- Peut-on guérir d’un cancer de la tête et du cou ?  
- Symptômes des cancers de la tête et du cou  
- Envoi à un spécialiste
- Diagnostic des cancers de la tête et du cou  
- Stade et grade du cancer  
- Traitement des cancers de la tête et du cou  
- Suivi après traitement
- Essais cliniques

 

Thérapie photodynamique

La thérapie photodynamique (PDT) est un traitement médical destiné à certains types de cancer. La PDT associe une lumière laser de longueur d’onde spécifique à l’oxygène et à un médicament sensible à la lumière afin de détruire les cellules cancéreuses.

Le médicament sensible à la lumière (agent photosensibilisant) est injecté dans la circulation sanguine puis capté par les cellules de l’ensemble de l’organisme. Le médicament s’accumule préférentiellement dans les cellules cancéreuses, mais demeure inactif jusqu’à son exposition à une lumière laser de longueur d’onde appropriée. L’illumination de la tumeur par un rayon laser active le médicament, qui interagit alors avec l’oxygène et forme une substance transitoire, appelée oxygène singulet, qui détruit les cellules cancéreuses.

Un certain délai sépare l’injection et l’activation du médicament au moyen de la lumière laser. La lumière laser utilisée dans la PDT est focalisée au moyen d’une fibre optique et n’est appliquée que pendant quelques minutes. Le médecin maintient la fibre optique à proximité immédiate du cancer afin d’administrer la quantité correcte de lumière. De ce fait, la PDT ne lèse les cellules saines que de façon minimale.

Au stade précoce d’un cancer, l’objectif de la PDT peut être d’éliminer totalement et de guérir le cancer mais, au stade avancé, il peut être de réduire le volume de la tumeur afin de soulager des symptômes. Dans ce dernier cas, la PDT ne peut pas guérir le cancer.

De nouvelles cellules normales remplacent celles détruites par la PDT, ce qui permet une cicatrisation rapide après traitement et évite les cicatrices particulièrement disgracieuses qui peuvent se former avec d’autres formes d’ablation des tissus.

Même les patients déjà traités par chirurgie, radiothérapie ou chimiothérapie peuvent recevoir une PDT de façon sûre.