- Qu’est-ce qu’un cancer de la tête et du cou ?  
- Comment le cancer survient-il ?
- Quelles sont les causes des cancers de la tête et du cou ?  
- Peut-on guérir d’un cancer de la tête et du cou ?  
- Symptômes des cancers de la tête et du cou  
- Envoi à un spécialiste
- Diagnostic des cancers de la tête et du cou  
- Stade et grade du cancer  
- Traitement des cancers de la tête et du cou  
- Suivi après traitement
- Essais cliniques

Chirurgie

Le but de la chirurgie est d’éliminer tout ou partie du cancer si la tumeur est trop volumineuse pour pouvoir être uniquement traitée par radiothérapie. Dans certains cas, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale afin d’enlever des ganglions lymphatiques du cou qui peuvent encore contenir des cellules cancéreuses après la radiothérapie. Les ganglions lymphatiques appartiennent au système lymphatique, qui fait partie des défenses naturelles de l’organisme contre les infections.

En fonction du type de cancer, la chirurgie peut être étendue et des greffes de peau (habituellement au moyen de peau prélevée à un autre endroit de votre corps) peuvent être parfois nécessaires. A la suite d’une intervention chirurgicale étendue sur un cancer de la tête et du cou, des prothèses (parties artificielles) peuvent être utilisées afin de remplacer les parties du visage qui ont dû être enlevées.

Chirurgie spécifique pour le cancer du larynx

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire afin d’enlever une tumeur du larynx si le cancer :

  • A bloqué les mouvements des cordes vocales
  • N’a pas uniquement atteint les cordes vocales
  • Est une petite tumeur limitée au larynx et n’ayant pas répondu à la radiothérapie
  • Récidive à un certain moment après la radiothérapie

Laryngectomie

En fonction de l’étendue de la tumeur, la totalité du larynx (laryngectomie) ou seulement une partie de celui-ci (laryngectomie partielle) sera enlevée. On utilise le terme « laryngectomisé » pour désigner toute personne qui a subi une laryngectomie. Une laryngectomie partielle laisse une corde vocale en place afin que la parole soit encore possible avec une voix audible mais enrouée.

L’ablation du larynx entraîne la disparition de la connexion entre la bouche et les poumons. Le chirurgien crée une ouverture appelée trachéotomie au bas du cou afin de permettre la respiration et la parole. L’intervention ne modifie pas la connexion entre la bouche et l’estomac, et il redevient possible par la suite de manger et de boire normalement.

De nombreuses personnes ayant une trachéotomie s’inquiètent des conséquences esthétiques, mais peuvent être largement aidées. En plus du soutien de votre conjoint, de votre famille et de vos amis, vous pouvez bénéficier de celui des professionnels de santé et de groupes d’entraide, en particulier l’Association des Laryngectomisés.